Outils personnels
User menu

Catégorie:Bois


La teinte choisie (claire et foncée) influe-t-elle sur la durabilité d’un système lasure ?

Dans une lasure, une partie de la protection aux Ultra Violet est apportée par les pigments. Il en découle que les teintes très claires (faiblement pigmentées) offrent une résistance aux Ultra-Violet moindre, et en conséquence, un entretien plus fréquent peut s’avérer nécessaire.

En extérieur, les systèmes lasures entièrement incolores sont proscrits par les règles professionnelles (voir DTU 59-1).

Qu’est ce qu’un bois anti siccatif ?

Un bois anti siccatif est un bois contenant des substances qui empêchent les peintures et lasures glycérophtaliques (alkyde) de sécher.

L’exemple le plus connu est l’IROKO. (Kambala).

Comment le traiter ?

En présence d’un tel type de bois, il faut nettoyer la surface à l’aide d’un diluant synthétique en prenant soin de changer régulièrement le « chiffon ». Parfois un double dégraissage peut s’avérer nécessaire.

Pour la mise en peinture ou lasure, il faut soit utiliser des produits en phase aqueuse, soit un produit isolant spécifique en première couche.

Quels sont les bois à tanin ?

Les tanins sont des composés chimiques naturellement présents dans certains bois qui lui confèrent certaines propriétés de résistance vis-à-vis des insectes et champignons. Ils sont solubles dans l’eau mais aussi dans certains solvants. Ces substances sont colorées et peuvent donc lorsqu’elles migrent, générer des taches ou auréoles. Voici quelques exemples de bois à tanin : Chêne, Châtaignier, Acacia, Merbeau, Afzelia. Cette liste est non exhaustive. Des phénomènes de migration de substances émanant du bois peuvent aussi apparaître sur des bois réputés non tanniques (mélèze méranti, red cédar,…).

Comment les traiter ?

Un lavage à l’eau ammoniacale suivi d’un rinçage peut, parfois, prévenir l’apparition de tâches, d’auréoles, etc. Certains primaires spécifiques en phase aqueuse peuvent bloquer les remontées de tanins (PERMACRYL MULTIPRIMER CETOL BL PRIMER). Dans le cas d’une utilisation d’un primaire alkyde solvanté, et s’il y a apparition de tâches ou auréoles, il conviendra de bien laisser sécher ce primaire (48h) et d’utiliser des produits en phase aqueuse en finition. Lors de la mise en peinture d’ouvrage bois, certaines parties ne peuvent être peintes (ex : joints d’assemblages), et peuvent générer par la suite des coulures de tanins.

Qu’est ce qu’un bois gras ?

Certains bois sont saturés de résine et présentent au toucher un aspect gras. Les plus connus sont le Niangon, Teck, Tola , Palapi (Menkulang).

Comment le traiter ?

En présence d’un bois gras, il faut nettoyer la surface à l’aide d’un diluant synthétique en prenant soin de changer régulièrement le « chiffon ». Parfois un double dégraissage peut s’avérer nécessaire. Si le dégraissage est correctement effectué, un système peinture ou lasure en phase solvant ou aqueuse peut être appliqué sans problème. (Hors mobilier de jardin).

Qu’est ce que la classe de risque biologique ou classe d’emploi d’un bois ?

Le risque biologique comprend l’attaque par les champignons, par les insectes, par les termites. Pour simplifier nous nous intéresserons essentiellement au risque d’attaque par les champignons (pourriture du bois). L’attaque des champignons nécessite une humidité des bois supérieure à 20% ; Selon l’exposition (intérieur-extérieur) et la fréquence où le bois peut atteindre une humidité supérieure à 20%, on distingue 5 classes de risque pour les ouvrages bois situés en zones tempérées.

  • CLASSE 1 : bois dont l’humidité est toujours inférieure à 20% Exemple : mobilier, parquet, escalier en intérieur
  • CLASSE 2 : Bois sec mais pouvant occasionnellement présenter une humidité supérieure à 20% Exemple : charpente ou ossature correctement ventilée
  • CLASSE 3 : bois dont l’humidité dépasse fréquemment 20 % Exemple : Bardage, menuiseries extérieures, volets, toute pièce de construction en position verticale et non au contact du sol. Eléments bois en pièce abritée mais en atmosphère condensante (sauna)
  • CLASSE 4 : bois à humidité toujours supérieure à 20% Exemple : bois horizontaux (balcon, terrasse) Bois au contact du sol ou d’une source d’humidité permanente (clôtures, poteaux)
  • CLASSE 5 : bois en contact permanent avec l’eau de mer

Qu’est ce que l’OSB ? Comment peindre un OSB ?

OSB
L’OSB (Oriented Strand Board) est un matériau constitué de panneaux d’écailles de bois minces orientées parallèlement à la face du dit panneau.

L’OSB contient des paraffines, solubles dans les solvants de type White Spirit. Ces solvants sont aussi présents dans les peintures alkydes solvantées. L’application d’un primaire alkyde solvant, dissous partiellement la paraffine contenue dans le panneau. Celle-ci viendra migrer en surface du primaire. Elle empêchera ensuite une bonne adhérence de la couche suivante. Il convient donc d’utiliser des primaires en phase aqueuse

Pourquoi le bois grisaille-t-il ?

Le bois grisaille sous l’action conjuguée des UV, qui cassent les chaines de lignine et de cellulose, et favorise le développement des micro-organismes sous l’action de l’humidité.

Que puis-je faire sur un bois grisaillé ?

Sur bois grisaillé, l’utilisation de dégriseur à base d’acide oxalique ou sel d’oseille par exemple, permet de revenir à la teinte initiale du bois. Cetol Préréno Toutefois, ces produits nécessitent un rinçage soigné qui aura aussi pour effet de relever les fibres du bois. Un ponçage (grain 80 ou 120) est donc nécessaire après cette opération. Après un parfait séchage du bois un système traditionnel de lasure peut alors être mis en œuvre pour retrouver l’aspect chaud et naturel du bois.

Comment préparer mon bois déjà peint ou lasuré ?

Avant d’entamer les travaux, il est important de contrôler méticuleusement l’adhérence de la peinture, de la lasure ou du vernis. Au moindre doute, ils doivent être décapés. De même il faut impérativement réaliser un test de détrempe à l’alcool à bruler. S’il y a détrempe, le décapage est obligatoire. Les bois dégradés doivent être remplacés et le bois grisaillé doit être poncé jusqu’au bois sain. De façon générale ce type de bois doit être poncé et dépoussiéré avant traitement par la finition.

Comment repeindre des peintures en phase aqueuse pour bois avec des peintures alkydes ?

Une peinture acrylique en dispersion aqueuse est généralement plus élastique et plus molle qu’une peinture alkyde. Cette dernière est relativement dure et devient plus cassante en vieillissant. Une règle d’or : repeignez toujours des peintures en phase aqueuse avec des peintures en phase aqueuse. Dans les autres cas, le décapage est obligatoire.

Comment peindre un panneau en MDF ?

Le MDF (Medium Density Fiberboard) est un panneau dont les fibres sont collées les unes aux autres avec une colle synthétique appliquée sous haute pression et à haute température. Le choix du système de peinture dépend de l’application et de la qualité du MDF. Des problèmes surviennent parfois lors de l’application d’une finition : problème de séchage, fissures, différences de brillance, … Ces problèmes proviennent généralement des différences dans les panneaux en MDF. Nous conseillons d’appliquer RUBBOL BL UNIFILL, CETOL BL PRIMER, PERMACRYL MULTIPRIMER , pour bloquer certaines substances du bois. Terminez ensuite avec un système classique.

Cette catégorie ne contient aucune page, sous-catégorie ou fichier multimédia.

  • Dernière modification de cette page le 20 décembre 2012 à 17:21.
  • Cette page a été consultée 18 038 fois.

Ce Site internet utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur. Certains de ces cookies permettent son fonctionnement et certains nous aident à l’améliorer en nous donnant des informations sur la manière dont vous l’utilisez. Vous pouvez bloquer ces cookies en activant le paramètre de votre navigateur qui vous permet de refuser l'installation de certains ou de tous les cookies. En continuant à utiliser ce site, nous considérons que vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus sur les cookies

Ne plus faire apparaître ce message